Conseils Destinations

Vous trouverez sur cette page l'ensemble des informations utiles pour préparer votre voyage en Afrique du Sud.

Formalités

Les ressortissants de l'Union Européenne n'ont pas besoin de visa pour voyager en Afrique du Sud. Toutefois, la date d'expiration de leur passeport doit dépasser d'au moins 30 jours la date de fin de séjour. Il est par ailleurs obligatoire d'être muni d'un billet retour.

Ambassades et consulats

Ambassade d'Afrique du Sud à Paris
59 Quai d'Orsay - 75007 - Paris
Tél : 01 53 59 23 23

Ambassade de France en Afrique du Sud
250 Melk Street - Nieuw Muckleneuk - 0181 - Pretoria
Tél +27 (0) 12.425.1600

Décalage horaire

Heure d'hiver : +1 heure

Heure d'été : identique

Climat

Situé dans l'hémisphère sud, l'Afrique du Sud voit ses saisons inversées par rapport à ce que nous connaissons en Europe. Ainsi, les mois de décembre à janvier correspondent à l'été austral tandis que l'hiver austral s'étend de mai à septembre. Ainsi la variété des climats mais aussi de la géographie de cet immense pays font que celui-ci se laisse découvrir à n'importe quel moment de l'année. Bordé par l'Océan Indien à l'est et l'Océan Atlantique à l'ouest, l'Afrique du Sud présente une multitude de climats. La région du Cap offre un climat de type méditerranéen avec des températures douces, voire fraîches en hiver, tandis que l'été est sec et chaud (de septembre à avril). La région côtière de l'Océan Indien, au sud-est du pays, présente quant à elle un climat subtropical avec notamment des étés particulièrement ensoleillés et chauds de décembre à février. En remontant vers Johannesburg, vous découvrirez un hiver sec et ensoleillé mais où les écarts de température entre le jour et la nuit peuvent surprendre. L'été, d'octobre à avril est quant à lui très chaud et des orages peuvent éclater.

Faire sa valide

Valise vide à quelques jours du départ ? Que prendre absolument ? Que laisser à la maison ? Pas de panique, laissez-vous guider par nos conseils ! Vous l'avez compris, l'Afrique du Sud est un pays gigantesque et qui présente une large diversité de climats. Selon la région visitée, et selon la saison, vous emporterez un simple T-shirt ou bien un k-way. De la même manière, la paire de sandales est un incontournable pour qui souhaite profiter d'un séjour balnéaire, tandis que des chaussures de randonnée sont indispensables pour affronter la chaîne de Drakensberg. En été, pas de débat : maillot de bain fortement recommandé pour parfaire votre bronzage sur les côtes. En hiver, de mai à septembre, privilégiez des vêtements tenant chaud car les soirées peuvent être fraîches. Autrement, sur le reste de l'année, il est recommandé d'emporter avec soi des chemises à manche longue ainsi que des pantalons (plus ou moins légers selon la saison) pour éviter les piqûres de moustiques. Autres indispensables : lunettes de soleil, chapeau, casquette, crème solaire. Un séjour en Afrique du Sud est souvent synonyme de safari, que ce soit dans l'une des réserves privées ou dans le mythique parc national Kruger. Préférez alors des couleurs neutres ou sombres (marron, kaki) au détriment de couleurs vives de sorte à ne pas vous faire repérer par les prédateurs lors de vos sessions de safari à pied. Attention, n'oubliez pas d'amener une polaire car les températures peuvent être vraiment fraîches à l'aube. Enfin, vous ne pourrez pas vous rendre en Afrique du Sud sans un bon appareil photo et des jumelles !

Santé

Éloigné de la zone tropicale, pays tempéré, l'Afrique du Sud est assurément l'un des pays les plus sûrs du continent au niveau de la santé. Le paludisme n'est que très peu présent, à l'exception du nord-est du pays, zone concentrant les grands parcs animaliers et les réserves privées. Demandez conseil à votre médecin concernant un traitement anti-paludéen. Enfin, munissez-vous de sprays répulsifs contre les moustiques et couvez-vous de vêtements longs en soirée. Méfiez-vous également des tiques, particulièrement présentes dans les parcs naturels. Les tiques transmettent de nombreuses maladies, dont la « fièvre africaine à tique ». Pour se prémunir, évitez les bush et privilégiez des vêtements longs recouvrant la totalité de la surface corporelle. Inspection cutanée quotidienne. L'eau est tout à fait potable dans les villes. C'est moins évident dans les espaces ruraux où il est davantage recommandé de privilégier des boisons industrielles. Si aucun vaccin n'est obligatoire pour se rendre en Afrique du Sud, mieux vaut être prévoyant. Les vaccinations proscrites sont celles dites « universelles » : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, hépatite B ; et pour l’enfant, toutes les vaccinations du calendrier vaccinal. Ajoutez-y les vaccins contre l’hépatite A et la typhoïde, ou le vaccin combinant les deux, en une seule injection.

Langue

Vous l'avez compris, l'Afrique du Sud est un pays de diversité. Cela se vérifie avec les langues puisque le pays compte pas moins de 11 langues officielles. Les deux premières langues du pays en termes de locuteurs sont le zoulou et le xhosa. Près d'un quart de la population parlent le zoulou tandis que le xhosa est parlé par 18% des Sud-africains. Ces deux langues, devenues officielles avant la fin de l'apartheid, ont la particularité d'être des langues à clic. Fortement marqué par les différents épisodes coloniaux, l'Afrique du Sud comptait 3 langues officielles jusqu'à la fin de l'apartheid : l'anglais, l'afrikaans et l'allemand. Si cette dernière n'est quasiment plus parlée aujourd'hui, l'anglais est utilisé par 10% de la population, tandis que l'afrikaans est pratiqué par 14% des Sud-africains. L’anglais reste la langue de l’administration nationale, bien que l’afrikaans soit de plus en plus usité dans les administrations locales. Dans la réalité, l'anglais reste cependant la langue publique et il vous sera tout à fait possible d'échanger avec les locaux si votre maîtrise de l'anglais le permet.

Courant éléctrique

Il sera nécessaire de vous munir d'un adaptateur de type D/M pour utiliser vos appareils électriques en Afrique du Sud.

Devise et monnaie

La monnaie nationale de l'Afrique du Sud est le rand sud-africain (ZAR). En 2016, 1 euro valait en moyenne 15,89 ZAR, mais cela peut varier selon les mouvements monétaires et l'évolution du taux de change. Vous changerez aisément vos espèces dans les banques et les bureaux de change de toutes les grandes villes. La plupart des banques acceptent les chèques de voyage libellés dans les principales devises, mais les commissions sont variables.

Jours fériés

Les jours fériés en Afrique du Sud sont les suivants :

  • Nouvel an : 1er janvier
  • Journée des Droits de l’Homme : 21 mars
  • Vendredi Saint (dernier vendredi avant Pâques) avril
  • Jour de la Famille (lundi de Pâques) avril
  • Fête Nationale : 27 avril
  • Fête du Travail : 1er mai
  • Journée de la Jeunesse : 16 juin
  • Journée Nationale de la Femme : 9 août
  • Journée du Patrimoine : 24 septembre
  • Journée de la Réconciliation : 16 décembre
  • Noël : 25 décembre
  • Journée de la Bienveillance : 26 décembre

Vie sociale

Passage des colons Anglais et Hollandais oblige, les coutumes du pays sont fortement imprégnés d'habitude anglo-saxonnes. Vous constaterez par exemple que le petit-déjeuner consiste en un œuf bacon très british. Le déjeuner est léger et le dîner se prend en général vers 18h. La poignée de main est la forme usuelle de salutation. La tenue décontractée est très bien acceptée. Il est néanmoins interdit de fumer au cinéma, lors des spectacles et au théâtre, et globalement, dans la majeure partie des zones publiques. Chaque province affiche un état d'esprit l'une de l'autre. Si le Cap est réputée, à juste titre, pour son côté ouvert, tolérant, artistique, d'autres régions, notamment la région de vins, Pretoria ou encore la province de l'Etat Libre sont connues pour être bien plus conservatrices et chrétiennes. Johannesburg détonne du reste du pays avec l'émergence d'une classe moyenne noire. Durban quant à elle concentre une communauté indienne très forte mais aussi des Zoulous et une franche d'Afrikaners.

Pourboires

A l'instar du modèle anglo-saxon, le pourboire est une pratique courante et presque obligatoire en Afrique du Sud. Au-delà de simplement montrer sa satisfaction pour le service offert, le pourboire est un revenu supplémentaire presque vital pour les employés de restaurants et de bars tout particulièrement. Il représente en effet une part majoritaire du salaire des serveurs et des serveuses, des barmans et des barmaids. Un pourboire est pour eux bien plus qu'un simple signe de reconnaissance, c'est une nécessité. Ainsi, le montant du pourboire est déjà inclut dans la note dans nombre d'établissements. Autrement, la règle d'usage est de laisser entre 10 et 15% du montant total de l'addition. Bien évidemment rien ne vous oblige à laisser quoi que ce soit si vous n'êtes pas satisfaits du service. Lorsque vous marquerez un arrêt dans une station-service, ne soyez pas surpris de voir des pompistes se charger de vérifier les niveaux d’huile et d’eau, de remplir le réservoir, de vérifier la pression des pneus ou encore de nettoyer le pare-brise lorsque. Ce service typiquement sud-africain est très répandu et il vous en coûtera 2 ZAR ou plus. Vous pouvez également remettre des pourboires aux chauffeurs de taxis, aux guides et au personnel des salons de coiffure ou de beauté.

Conduire

La voiture est assurément l'un des meilleurs moyens pour se déplacer en Afrique du Sud. Vous pourrez conduire en Afrique du Sud avec votre permis français en poche. Ceci risque de vous dérouter à première vue mais la conduite en Afrique du Sud se fait bien à gauche. Surprenant au début mais on s'y fait très vite. Autrement, le réseau routier est en très bon état. Vous n'aurez donc aucun mal à vous déplacer d'une ville à l'autre d'autant plus que le code de la route est généralement respecté. Les routes nationales sont nombreuses et certaines traversent le pays de long en large. Pour quelques unes d'entre elles, il vous faudra payer le péage mais les tarifs sont dérisoires par rapport à ceux pratiqués en France. Concernant le seuil maximum d'alcool autorisé dans le sang, celui-ci ne doit pas dépasser 0,5 mg/ml. La vitesse est limitée à 120 km/h sur voie rapide, 100 km/h sur les axes non urbains et 60 km/h en ville. Il existe également des règles « moins officielles » pour conduire en Afrique du Sud: sur les grands axes, les personnes souhaitant vous dépasser attendent de vous que vous rouliez sur la bande d’arrêt d’urgence pour faciliter leur dépassement. Ils vous remercieront ensuite en allumant brièvement les warning.